Créer son site WordPress en 3 étapes

Une bannière avec trois capture d'écran d'un site WordPress

Créer son site WordPress en 3 étapes

Si vous aimez, partagez !

Nadjirou Timera

Nadjirou Timera

Growth Marketing Expert

Dans cet article aux airs de tutoriel, je vous apprends comment créer très facilement un site WordPress responsive en 3 étapes. Ce tutoriel ne requiert pas de connaissances en codage HTML ni CSS, tout ce dont vous aurez besoin c’est de la motivation et un minimum de compréhension des concepts abordés.

Avoir un site internet est aujourd’hui un incontournable et une pièce maîtresse de toute stratégie digitale pour toute entreprise qui souhaite gagner en visibilité. Et en tant que consultant digital, je suis étonné de rencontrer des entrepreneurs et entreprises n’ayant pas de site internet (oui, c’est possible en 2022).

Selon une étude réalisée par WeAreSocial et Hootsuite en janvier 2022, le nombre d’utilisateurs d’Internet dans le monde en 2022 a atteint le chiffre astronomique de 4,95 milliards, soit plus de la moitié de la population mondiale ! Une autre étude, cette fois menée par similarweb affirme quant à elle que 2.14 milliards de personnes dans le monde ont acheté des services ou produits en ligne en 2021, soit le quart de la population mondiale. Autant dire qu’être absent de la toile à l’heure d’une société hyper connectée, c’est tout bonnement se couper du monde.

Avant d’aller plus loin dans ce tutoriel, j’aimerais introduire quelques notions et quelques chiffres qui viendront parfaire votre culture digitale.

C’est quoi un CMS WordPress ?

Derrière cette question se cache en réalité deux notions. Celles de CMS et de Website Builder.

Content Management System

La première est celle de CMS. Un Content Management System (CMS), ou Système de gestion de contenu en français est une plateforme ou un logiciel qui permet de créer et de gérer un site internet ou une application. L’avantage des CMS, c’est qu’ils sont bien souvent « open-source », autrement dit gratuit. Il existe bien-sûr des versions payantes donnant accès à plus de fonctionnalités mais en tant que novice, vous n’en aurez probablement pas besoin.

Website Builder

La seconde notion qu’il convient de définir est Website Builder. Un constructeur de site Web (traduction française) est un outil qui vous permet de créer un site internet facilement, sans forcément avoir des notions de codage (HTML, CSS, PHP, etc.) comme démontré dans la vidéo ci-dessous :

Vidéo d’illustration du constructeur de site WordPress

Vous l’aurez sans doute deviné, la vidéo ci-dessus est tirée de… (roulements de tambour) WordPress ! Le « constructeur » de site internet est actuellement le plus utilisé à travers le monde : 43% du web repose actuellement sur WordPress*. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si j’ai choisi cette plateforme. Ce qui fait sa force, au-delà de son aspect gratuit, c’est sa communauté qui se compte en millions d’utilisateurs à travers le monde. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver des questions à vos réponses sur le forum officiel WordPress.org ou d’autres sites plus ou moins officiels.

*Statistique issue du site WordPress.com

Maintenant que vous êtes incollable sur les aspects CMS et Website Builder, entrons dans le vif du sujet : la création de votre tout 1er site WordPress ! Ces manipulations, si elles sont bien réalisées, ne vous prendront pas plus de 60 minutes.

1ère étape : Trouvez un nom de domaine et un hébergement web

C’est quoi un hébergement web ?

Autant dissiper le malentendu dès maintenant. Non, par hébergement, il n’est pas question ici pour vous de faire une acquisition immobilière pour pouvoir créer votre site internet ! L’hébergement web c’est plutôt la mise à disposition d’un espace de stockage (sur le Web) pour la publication de sites Internet. A l’instar d’un garde-meuble dans lequel vous entreposeriez vos meubles pour y accéder à tout moment, l’hébergement stocke votre site sur un serveur connecté à internet lui permettant ainsi d’être consultable 24/24h depuis le monde entier (vision simpliste mais amplement suffisante pour le moment). Inutile donc de préciser que si vous souhaitez publier un site Internet, avoir recours à une technologie hébergement Web apparaît essentiel.

Il existe plusieurs types d’hébergements dont la puissance varie selon (entre autre) le type de serveur (partagé, dédié ou cloud). Il existe également de nombreux fournisseurs d’hébergement. Parmi les plus connus on nomme Hostinger, GoDaddy, OVH ou encore PlanetHoster. Pour ma part, j’ai ma préférence pour OVH.

C’est maintenant à vous de faire votre choix selon plusieurs critères :

  • Le prix de l’hébergement.
  • La taille du stockage et de la base de données (une grande capacité vous permettra de stocker plus de contenu sur votre site).
  • Les options (multisite, etc.).
  • La bande passante (plus elle est grande, plus votre site peut accueillir de visiteurs simultanément).
  • La sécurité (certificat SSL, sauvegardes automatiques, etc.).
  • L’évolutivité de votre offre.

Un nom de domaine

Une fois que vous avez choisi votre hébergement, vient la question du nom de domaine. La tâche ne devrait pas être trop compliquée puisque dans la plupart des cas, votre site portera le nom de votre entreprise. Il se peut néanmoins que la combinaison que vous avez choisie ne soit pas disponible. Dans ce cas, je vous invite à tenter d’autres extensions (.com, .io, .shop, etc.) ou bien à modifier la structure de votre nom de domaine : mon-nom-de-domaine ou monnom-dedomaine, etc. Astuce, il existe des outils appelés « vérificateurs de noms de domaine » qui vous permettent vérifier la disponibilité d’un nom ou d’une extension. Personnellement, j’utilise souvent le vérificateur d’Ovh cloud qui fonctionne très bien.

Remarque : en matière de nom de domaine, il est à l’instar des noms de marque, recommandé d’en choisir un qui soit simple, pas trop long, facilement prononçable dans toutes langues et si possible qui soit explicite.

2e étape : Créez votre site WordPress et configurez-le

Maintenant que vous disposez d’un hébergement adapté à vos besoins, il est temps de créer votre site. Il est vrai que par le passé cette manipulation pouvait être fastidieuse et nécessitait dans tous les cas, des connaissances en codage. Depuis, les hébergeurs ont beaucoup contribué à rendre la création de site accessible au plus grand nombre en développant notamment des modules de sites web (WordPress, Prestashop, Drupal, etc.) « prêts à l’emploi » installables en un clic comme on peut le voir dans l’image ci-dessous :

Installateur de module de site web depuis la console d’OVH Cloud.

Remarque : je publierai dans un prochain article, tout ce qu’il faut savoir sur les bases de données et les modules prêts à l’emploi.

Pour le moment, revenons à nos moutons. Vous avez donc installé votre module avec succès. Si tel est le cas, vous avez dû recevoir par email vos identifiants WordPress ainsi que le l’URL de connexion à votre site.

Vous voici donc dans votre interface WordPress communément appelée « Back-Office » :

Une interface utilisateur de WordPress

C’est depuis cet espace que vous allez pouvoir réaliser vos opérations de maintenance courante :

  • Gérer votre contenu (créer des pages, des articles, téléverser des fichiers, etc.).
  • Gérer vos extensions (qui permettront d’ajouter des fonctionnalités à votre CMS).
  • Personnaliser votre thème.

Remarque : l’objectif de cet article n’étant pas de vous présenter chacune des sections, je vous recommande de vous familiariser avec l’outils à l’explorant ou bien en vous appuyant sur la documentation WordPress en vigueur.

Avant de pouvoir fièrement promouvoir votre site, pensez à modifier les paramètres par défaut tels que :

  • Le titre et le slogan de votre site (très importants d’un point de vue SEO).
  • La langue.
  • Le format de l’heure et le fuseau horaire.
  • L’adresse email d’administration.
  • La gestion des commentaires
  • Le format des URL de vos pages

Toutes ces manipulations peuvent être réalisées depuis la section « Réglages » (settings en anglais).

3e étape : Personnalisez votre site WordPress

Image du thème WordPress installé par défaut

Voici donc à quoi ressemble votre site après avoir été installé puis, ne l’oubliez pas, préconfiguré (voir étape précédente). La prochaine étape va alors consister en la personnalisation de votre thème WordPress. Plus précisément, il s’agit ici de choisir un thème qui vous plaît, puis de vous l’approprier en y ajoutant vos couleurs, vos visuels comme votre logo et en l’agrémentant d’extensions (pas trop pour ne pas ralentir votre site).

L’un des autres avantages qu’offre WordPress est qu’il propose des centaines de thèmes de haute qualité entièrement gratuits – d’autres thèmes payants apportant plus de fonctionnalités existent aussi – que vous pouvez directement installer depuis la section Apparence (thèmes) en quelques clics.

Vous remarquerez que vous disposez de trois thèmes par défaut : Twenty Twenty, Twenty Twenty-One, Twenty Twenty-two (ce qui correspond aux années). Libre à vous de conserver l’un de ces thèmes (attention, vous ne pouvez installer qu’un seul thème à la fois) que vous personnaliserez, ou bien d’en ajouter un nouveau depuis la galerie de thème intégrée à WordPress :

Galerie de thèmes à télécharger dans WordPress

Notez que WordPress a complètement revu son interface de personnalisation de thème, ce qui peut paraître déroutant pour certains. Je vous recommande alors de choisir dans un 1er temps d’installer un autre thème (Hello par exemple) puis de vous exercer dessus. Par conséquent, nous choisirons dans ce tutoriel de personnaliser le thème Hello développé par Elementor, un autre constructeur de thèmes WordPress.

Personnalisez l’identité de votre site WordPress

Pour cela, tout se passe dans la section intitulée « Identité du site« . C’est ici que vous allez pouvoir ajouter votre logo et votre favicon (la petite icône à droite du titre d’un site située dans les onglets de votre navigateur internet). Vous pouvez aussi depuis cet espace modifier le nom et le slogan de votre site.

Interface de personnalisation du thème WordPress

Créez votre menu de navigation

Elément essentiel du SEO et de l’expérience utilisateur. Votre menu va vous permettre d’aiguiller vos visiteurs vers les différentes pages de votre site. D’un point de vue SEO, cela va aussi permettre aux robots Google ou Bing, de crawler (fouiller et détecter) vos URL afin de les référencer dans les résultats de recherche. Veillez donc à choisir des URL et titres pertinents au regard de votre activité et surtout de la popularité de recherche !

Vous êtes plutôt blog ou site vitrine ?

Pour répondre à cette question, il va vous falloir définir l’objectif de votre site ainsi que le type de contenu que vous souhaitez partager. Je vous pose la question car WordPress vous permet de choisir entre une page d’accueil de type blog, ce qui aura pour effet d’afficher un condensé de vos articles.

Bien évidemment, si votre site est encore vierge de tout contenu, je vous recommande d’opter pour une page statique, ce qui vous évitera d’avoir une page vide faute d’articles publiés.

Comparaison WordPress entre une mise page blog et une mise en page statique

Et voilà ! Vous avez maintenant créé votre tout 1er site WordPress qui dispose de bases solides. Il ne vous reste plus qu’à le personnaliser entièrement et à le faire évoluer selon vos besoins. J’attire votre attention sur le fait que ce tutoriel a été volontairement simplifié pour être accessible au plus grand nombre. Le développement d’un site internet complet ne saurait se limiter aux 3 étapes listées dans ce tutoriel. Nous n’avons pas, par exemple, abordé les questions suivantes :

  • la sécurité (certificat SSL, etc.),
  • les extensions
  • la maintenance évolutive et corrective de votre site.

La création d’un site internet demande tout de même beaucoup de temps et une expertise. A ce titre, l’agence MarkeTim peut vous accompagner tout au long de votre projet.

Les dernières actus, directement dans votre boite mail

Pas le temps de consulter le blog ? Aucun souci, abonnez-vous et recevez les dernières actus directement dans votre boite mail.

Laisser un commentaire

Plus d'articles

Une bannière avec trois capture d'écran d'un site WordPress
SEO

Créer son site WordPress en 3 étapes

Dans cet article aux airs de tutoriel, je vous apprends comment créer très facilement un site WordPress responsive en 3 étapes. Ce tutoriel ne requiert

MarkeTim est une agence marketing digital spécialisée dans la création de sites WordPress, les réseaux sociaux et l’emailing. Nous accompagnons les entreprises dans la mise en oeuvre de stratégies d’acquisition efficaces.

© 2021 Tous droits réservés

Abonnement newsletter

Toute l'actualité du digital dans votre boite mail.